Suite aux dernières directives préfectorales reçues ce jour, voici des éléments concernant notamment les personnes en situation de handicap et les mineurs :

Les personnes en situation de handicap :

Pour les personnes en situation de handicap domiciliées chez elles, chez leurs parents ou chez leurs proches, leurs sorties, seules ou
accompagnées, en voiture ou non, ne sont pas limitées à 1h, ni contraintes à 1km du domicile, ni régulées dans leur fréquence et leur
objet, dès que la personne ou son accompagnant justifie aux forces de l’ordre d’un document attestant la situation particulière de
handicap. Ces sorties peuvent notamment leur permettre de se rendre dans un lieu de dépaysement (forêt, parc,…).
Une attestation de déplacement dérogatoire en langue FALC est disponible sur le site du ministère de l’intérieur.

Les mineurs :

Un mineur accompagné du titulaire de l’autorité parentale n’est pas tenu de détenir une attestation de déplacement dérogatoire.
Lorsqu’il n’est pas accompagné, le mineur bénéficie des mêmes exceptions à l’interdiction de déplacement que les majeurs.
L’attestation dérogatoire de déplacement doit toutefois être signée par le titulaire de l’autorité parentale.
Lorsque le mineur travaille, il doit être muni, comme le majeur, d’un justificatif de déplacement professionnel ou de l’attestation de
déplacement dérogatoire signée par le titulaire de l’autorité parentale.

X