Á ce jour, la vigilance reste de mise, et les mesures décrites ci-dessous sont toujours en vigueur, à savoir :

  • La claustration des volailles ou protection de celles-ci par un filet avec réduction des parcours extérieurs. Aucune dérogation à la claustration n’est possible pour les basses-cours familiales ;
  • L’interdiction de l’organisation de rassemblements et la participation des volailles originaires des zones concernées dans les zones au risque « négligeable » ;
  • L’interdiction de transport et de lâcher de gibier à plumes ;
  • L’interdiction de l’utilisation d’appelants ;
  • La surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux et non commerciaux ;
  • L’interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée de la France ;

Important : Pour les signalements de mortalité sur la faune sauvage, vous pouvez vous reporter à la fiche ci-dessous :

Renseignements sur le site suivant : Influenza aviaire : les mesures de biosécurité pour les opérateurs professionnels et les particuliers | Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire

X